FERMERJARDINAGE LE BOIS RAMEAL FRAGMENTE B.R.F
Le Bois Raméal Fragmenté est une technique innovante développée par des chercheurs canadiens dirigé par le Professeur Leimieux de l’Université de Laval au Québec. Le BRF est aujourd’hui pratiqué dans de nombreux pays avec des résultats étonnants, aussi bien sur les sols stériles que fertiles. Le BRF est issu des branches, des rameaux (raméal) de l’arbre qui sont broyés (fragmentés), puis répandu et incorporé au sol sur quelques centimètres. Les particules de bois sont riches en nutriments, sucres, protéines, cellulose, et lignines qui ont un rôle spécifique dans la constitution et le maintien des sols fertiles. Les végétaux cultivés avec le BRF sont d’excellente qualité, se conservent plus longtemps et présentent une immunité renforcée. Le BRF est classé dans la catégorie des « aggradeurs », il participe à la structuration du sol par la formation d’humus.. Il favorise la croissance des champignons (y compris microscopiques) qui vivent en symbiose avec les racines des plantes. Ces dernières fournissent des sucres aux champignons qui, en échange, fournissent à la plante des minéraux et de l’eau. Les champignons sécrètent des antibiotiques dont la plante profite. Au fil des années on peut faire les constations suivantes : augmentation des rendements réduction des besoins en eau avec résistance à la sécheresse réduction des adventices (mauvaise herbes) correction du PH vers la neutralité réduction des maladies augmentation de la matière organique des sols plus de pollution de la nappe phréatique (absence d’engrais) Il suffit donc de broyer les branches de la taille de ses arbres, 20% maxi de résineux (je suppose que le thuya est interdit). Répandre ce broyat entre 3 et 5cm sur le sol. Il suffit ensuite de griffer légèrement le sol pour mélanger grossièrement. Cela vaut pour quelques années. La première année, il est conseillé de ne semer que des légumineuses. Il est également possible de composter son BRF… Depuis quelques années la Croix Verte met à la disposition de ses adhérents un broyeur à moteur électrique pour un prix modique.
UN EXEMPLE D'UTILISATION Bois Raméal Fragmenté : un nom quelque peu technique pour désigner ce paillage, à base de bois déchiqueté qu'on peut utiliser aussi bien au potager que dans les massifs d'arbustes ou au pied des arbres. Paillis et compost en même temps, en se décomposant, le broyat nourrit la terre, l'allège et l'ameublit, retient l'eau, protège les végétaux, ... Et de plus en plus de jardiniers tentent l'expérience, dont moi ... cette année, j'abats une longue haie de troènes, jamais entretenue. Il s'agit d'une partie du jardin qui est encore en friche pour l'instant et que je vais aménager. Pour faire mon BRF, je profite des tailles d'automne-hiver, entre novembre et mars, pour broyer des branches n'excédant pas les 4 cm (mon broyeur est plutôt modeste !). Je broie aussi bien du chêne, noisetier, érable, peuplier, troène, sureau, frêne ... sauf les résineux, l'idéal étant de mélanger les essences. Alors, je passe mes branches et rameaux au broyeur. Je récupère le BRF et l'épand dans mes massifs tout de suite à l'aide d'un râteau, en couche de 4 cm environ. Il faut mettre une couche moins importante au potager. Je laisse reposer 3 mois environ. Le broyat commence à se décomposer lentement et la terre s'ameublit. Lorsque la couche commence à s'intégrer à la terre, je passe quelques coups de griffes en surface. Ensuite, il n'y a plus qu'à planter, repiquer, semer. Pour les semis, j'écarte les résidus de bois pour découvrir l'humus. Et enfin, ce sera à refaire dans 5 ans ! En attendant, je n'ai plus besoin de mettre de compost et les végétaux se trouvent plus résistants aux maladies.